MEHRYLLEVISSE

mehryl levisse

catinca tabacaru gallery

26 rue sidi abderamann

22000 casablanca

maroc

+212 (0)6 64 72 43 21

contact

8 route de barbaise

08430 raillicourt

france

250 broome street

new york, ny 10002

états-unis

+1 (212) 260 2481

contact

tumblr.

soundcloud.

biographie.

 

 

 

 

Mehryl Levisse (né à Charleville-Mézières) est un artiste français qui explore les frontières, les enjeux sociologiques et les représentations archétypales du corps, au travers de médiums tels que la photographie, l’installation ou les pratiques performatives.

 

Diplômé d’un master en Théorie et pratique de l’art contemporain et des nouveaux médias avec pour sujets de recherche, la mise en scène du corps neutre, ainsi que l’évolution des représentations des saints martyrs dans l’art contemporain. Dans son travail le corps n'est pas une fin mais un commencement, un matériau malléable et adaptable aux idées. Mehryl Levisse se met en scène dans des environnements de fortune inspirés par son histoire familiale, la littérature, les expériences de vie, la philosophie, la musique, la mythologie, le cinéma, les cultures populaires et beaucoup d'autres sources encore... Ses environnements à la fois pathétiques et critiques questionnent et parodient la société, utilisant les codes du théâtre et prenant le corps comme s’il était un objet.

La transversalité de son travail - il a pratiqué la danse (classique, moderne jazz, contemporaine) près de vingt ans - l’incite à collaborer avec philosophes, théoriciens du langage, chorégraphes, marionnettistes, chercheurs, danseurs, sociologues.

 

En 2011 il part à Casablanca (Maroc) pour assister l’artiste contemporain Hassan Darsi ainsi que de la chorégraphe et danseuse contemporaine Meryem Jazouli, jusqu’en 2014.

Cette même année 2011 afin de palier à l’absence de structure et de programmation dédiée à l’art contemporain à Charleville-Mézières, il fonde Balak, un espace temporaire d’art contemporain qui ouvre les portes d’une exposition une fois par an.

 

Mehryl Levisse considère son travail photographique comme la trace documentaire de situations s’étant déroulées dans l’intimité de son atelier. Il construit soigneusement et patiemment ses environnements pièce après pièce au sein de son espace de travail, dans la volonté permanente de n’utiliser aucune retouche informatique une fois la captation photographique réalisée.

 

Il vit et travaille entre Casablanca, Charleville-Mézières et Paris.