mehryl levisse

société secrète

 

installation in situ

2016

 

sur les murs

sans titre, 2016

papier peint

impression laser sur dos bleu

pièce unique

300cm x 200cm

 

camp., 2015 - 2017

3 masques sur socles

cuir, tissu, collant, kapok, dentelle, plumes, tapisserie, sequins,

perles, maquillage, cheveux humain, embrases, pompons, galon,

boutons, cheveux synthétiques, cordelette, œillets, fourrure, fil d'or

3 pièces uniques

 

vitrine de droite

du mouvement des animaux, 2016

marionnette

bois, cuir, métal, papier, fourrure, boutons, œillets, fil, carton,

galon, colle, papier mâché

pièce unqiue

120cm x 20cm x 10cm

 

crédit photo © Martin Argyroglo

 

 

 

 

 

 frac île-de-france

 la vitrine de l'antenne culturelle

 

paris / france / 19.10.2016 - 27.12.2016

commissaires gilles baume, pauline lacaze, marie baloup

 

 

Photographies, installations, sculptures et performances sont autant de moyens pour Mehryl Levisse

d’interroger les codes de représentation du corps, les univers domestiques, les arts décoratifs…

 

Pour la vitrine de l’antenne culturelle, l’artiste propose de confronter des motifs décoratifs de tapisseries et

de tapis aux figures de marionnettes et de masques créés pour cette installation.

Figures prêtes à être portées ou animées, elles deviennent sculptures qui se confondent aussi bien qu’elles

se détachent des motifs ornant le papier peint spécifiquement conçu pour cette vitrine.

 

Visible de la rue, cette exposition présente un univers domestique déroutant et bariolé, vitrine anthropologique

ou intérieur d’un collectionneur ?

 

Chaque mois, la vitrine de l’antenne (l’espace culturel et pédagogique du plateau) accueille un

nouveau projet artistique pensé en lien avec les expositions du plateau, la collection du frac île-de-france

et ses actions pédagogiques.

 

texte de Marie Baloup