mehryl levisse

salon d'apparat

installation in situ

2018

 

 

bit20 : 1ère biennale de l'image tangible

maëlle galerie

paris / france / 24.11.2018 - 26.01.2019

sélectionné par le jury

 

sur les murs

petit théâtre de cour, 2018

rideaux

340cm x 140cm chacun

 

sur les murs

naissance patriotique, 2018

captation photographique encadrée

120cm x 80cm

tirage argentique sur lambda

 

sur les murs

plus royaliste que le roi, 2018

diptyque photographique encadré

120cm x 80cm

tirages argentiques sur lambda

 

sur les murs

jour de fête, 2018

captation photographique encadrée

80cm x 60cm

tirage argentique sur lambda

 

crédit photo © bit20 - biennale de l'image tangible

 

 

 

 

 

Présentation de la biennale

Lors d’un mois d’expositions et d’événements situés dans le 20e arrondissement de Paris, la Biennale de

l’Image Tangible présente une sélection d’œuvres qui tendent à s’émanciper d’un usage classique du médium

photographique.

 

Que ce soit à la recherche de nouveaux supports, de techniques hybrides ou d’un nouveau rapport à la réalité,

cet événement tend à démontrer que la photographie ne cesse jamais d’inventer. En cela, la Biennale de l’Image

Tangible accompagne l’émergence de nouveaux langages et de nouvelles pratiques liés à la photographie :

une photographie qui bouscule les hypothèses du réel, une photographie qui change de nature, de forme et de

postulat, et qui participe ainsi à un élargissement du champ de sa discipline.

 

- - - - - -

Pour la première édition de la Biennale de l'image tangible - BIT 20, Mehryl Levisse a réalisé des rideaux recouvrant

l’ensemble des murs de l’espace d’exposition, nommées Petit théâtre de cour. Sur ces rideaux on découvre un motif

répétitif qui utilise le morceau d'une photographie du plafond des appartements d'apparats de Napoléon, conservées

et présentées au Louvre.

 

Sur ces rideaux sont présentées des captations photographiques encadrées.

Un dialogue se met en place entre le contenu de la photo et le motif créant le doute chez le spectateur "où commence

et se termine la photo ?", celle-ci pouvant continuer à l’extérieur du cadre via la répétition du motif photographique édité

sur le textile.

La pratique artistique de Mehryl Levisse est principalement axée sur la mise en scène photographique.

Ses captations photos sont réalisées de toute pièce au sein de son atelier construisant élément après élément des

environnements pensés par et pour le corps.

 

 

artistes de la biennale

Miguel Rothschild, Bruno Fontana, Carla Cabanas, Thibault Brunet,

Émilie Brout & Maxime Marion, Jean-Baptiste Perrot, Joachim Biehler,

Juliette-Andrea Elie, Thomas Devaux, Michael Wittassek, Victoria Ahrens,

Sylvie Bonnot, Ana Bloom, Clarisse Tranchard, Caroline Delieutraz,

Lisa Sartorio, Anouck Durand-Gasselin, Mehryl Levisse,

Edouard Taufenbach, Beatriz Toledo, Philippe Calandre, Thierry Fournier,

Rebecca Topakian, Shinya Masuda, Caio Reisewitz, Mélody Seiwert,

Ludovic Sauvage, Jonas Delhaye, Laure Tiberghien, Matthieu Boucherit,

Rafael Serrano, Anne-Camille Allueva, Elizaveta Konovalova,

Edouard Burgeat, Julien Lombardi, Maxime Touratier, Hélène Marcoz,

Sophie Carles, Vincent Debanne, Frédéric Messager, David Leleu,

Véronique Bourgoin, Danièle Gibrat, Claire Jolin, Cyril Hatt,

Sissi Farassat, Nicolas Baudouin, Fanny Gosse, Pascal Bauer,

Swen Renault, Zacharie Gaudrillot-Roy, Julie Rochereau,

Florian Schmitt, Thomas Cheneseau, Janaina Wagner,

Bertrand Planes, Alban Gervais, Jonathan Paquet, Nicolas Hosteing,

Matthieu Lor, Benjamin Ottoz, Brice Krummenacker