mehryl levisse

cocteau contemporain

exposition collective

2015

 

 

galerie coullaud & koulinsky

paris / france / 15.01.2015 - 28.03.2015

commissaire dominique païni

 

camp., 2015 / 2017

4 masques

cuir, tissu, kapok, dentelle, plumes, tapisserie, sequins,

perles, maquillage, cheveux humain, embases, pompons, galon,

boutons, cheveux synthétiques, cordelette, œillets, fourrure, fil d'or

pièces uniques

 

 

 

 

 

Jean Cocteau fut probablement le premier artiste au 20ème siècle qui préfigura la posture des artistes

contemporains du siècle actuel. Nombreux sont parmi ces derniers ceux qui se décrivent et se définissent

au-delà des statuts de peintre, de sculpteur, de cinéaste, de chorégraphe, de dramaturge, d’écrivain, de critique,

de photographe et pourquoi pas d’historien de l’art! En effet, le titre générique d’artiste désigne désormais la

coexistence chez une même personne de la pratique de plusieurs arts, de plusieurs écritures.

Il s’agit d’être «spécialiste en tout», plutôt que - et de manière péjorative lorsqu’il visa Jean Cocteau -,

«touche-à-tout». En recourant au mot poésie (poésie graphique, poésie de cinéma, poésie de théâtre, etc.),

Jean Cocteau a crée une figure de laquelle se revendiquent délibérément de jeunes artistes.

 

Après des années de purgatoire très largement dues à l’opprobre surréaliste, les artistes osent à nouveau faire

référence à Jean Cocteau. La fidélité que lui ont assuré quelques pères fondateurs de l’art contemporain, de

Man Ray à Andy Warhol, autorise et déculpabilise ce retour à Cocteau dans cette seconde décennie du 21ᵉᵐᵉ siècle.

Si les artistes sélectionnés dans la présente exposition appartiennent à des générations très différentes, tous

retrouvent soit le plasticien, soit l’agitateur et créateur de passerelles entre les arts, ou encore, plus fréquemment,

le cinéaste que fut Jean Cocteau. Passée la référence aux deux pôles de l’art contemporain principalement

incarnés par le dernier des peintres classiques et le premier conceptuel, à savoir Pablo Picasso et Marcel Duchamp,

Jean Cocteau pourrait bien être aujourd’hui une troisième voie faite d’impertinence, et une variante du célibat en art.

 

texte de Dominique Païni

commissaire de l'exposition.

 

 

artistes de l'exposition

stéphan balleux, jérôme borel, margaux bricler, mark brusse,

jean cocteau, hélène delprat, marie drouet, alain fleischer,

henri foucault, david hockney, scott hunt, claude levêque,

mehryl levisse, françoise pétrovitch, danielle schirman,

dorothée smith, valérie sonnier, alan vega et la maison fabre